30. Januar 2014

Le peuple sorbe en danger

       

Le peuple sorbe en danger

( by Ekaitz Zaldua )


 

     
     
     La devastation d'une terre
  

     Bien que l'Allemagne ait tendance à s'autoproclamer championne en matière de  technologie verte  et écologique, elle continue néanmoins à exploiter des mines de charbon.  Mais ceci cache encore un alarmant secret : celui de la repression que subit le peuple sorbe. En effet, le peuple sorbe est quasimment inconnu à l'échelle européenne. Ceci a pour raison le fait que les dirigeants allemands ont consciencieusement caché à l'opinion publique le traitement infligé à ce peuple.

Il y a des siècles que le domaine, la culture ainsi que le droit de propriété des sorbes sont usurpés.  C'est ainsi que le lobby minier continue de ravager la Lusace, sol natal de cette minorité slave. La multinationale Vattenfall a déjà anéanti 136 villages en Lusace, tout en continuant aujourd'hui encore ses sinistres excavations. C'est par des menaces d'expropriations forcées que Vattenfall opère un chantage auprès des natifs, afin qu'ils abandonnent foyers et villages. Et c'est de cette façon que s'est amorcée la chute de la patrie sorbe. Avec cela, Vattenfall étend ses mines de lignite sans se troubler devant les terres et ses habitants, tenant la Lusace pour une contrée sous­ dévelloppée.  


De plus, les dirigeants allemands continuent de fermer les crèches et écoles sorbes. Ce qui se passe là­bas ouvre la voie, tout en étant une véritable débâcle écologique, à l'effondrement impérieux d'un peuple. Sous la bassesse de ces manoeuvres, le peuple sorbe s'est précipité vers son extinction.



      Une legislation Nazie

     Ce qu'il faut savoir est que ces villages sorbes ont été détruits avec l'appui d'une vielle loi Nazie encore en vigueur. Cette loi Nazie jamais abolie, continue de rendre saisissable à grande échelle les habitations et batîments commerciaux. Le visée originelle de cette loi était d'alimenter la machine de guerre d'Hitler en lignite de Lusace. L'Etat Allemand abuse de ces lois d'expropriation Nazies. Le gouvernement actuel, encore une fois sur la base de cette loi, à permis au cartel de l'énergie Vattenfall de dévaster en Lusace une zone de la taille du Luxembourg.

Le peuple sorbe a vécu en Lusace et a travaillé cette terre depuis plus de 1600 ans. Mais afin qu'il laisse de côté sa culture slave, l'Allemagne a toujours maintenu le peuple sorbe sous sa coercition. Cela fait des siècles que le peuple sorbe est écrasé. Avant, ils n'avaient pas le droit de parler le sorabe (leur langue natale), et encore moins de posséder un cheval ou un chien !

Plus tard, des milliers de familles ont été germanisées par la force. Avec cette repression disparaissent un riche et magnifique pays, une culture, ainsi que la langue sorabe. C'est ainsi que 20 ans après la chute du régime communiste, les sorbes n'ont toujours pas de représentation démocratique légitime. Le peuple sorbe est le propriétaire légitime des ressources naturelles de la Lusace. Mais le problème de trouver un moyen de faire valoir cette légitimité subsiste encore actuellement en ces terres. 





Vous pouvez aussi signer la pétition „Arrêtons les expropriations par le lobby du charbon – Sauvons la Lusace !“  sur le site change.org :  http://www.change.org/de/Petitionen/stoppt-enteignung-durch-kohlelobby-save-sorb-lusatia 



Ici le reportage "Chasse au trésor en Lusace"
qui traite profondement du sujet:  http://tomaskappa.blogspot.de/2012/09/chasse-au-tresor-en-lusace.html




Distributed by HALO ENERGY


Web: https://www.halo-energy.com